Retour
Partager sur
Articles

France | Journal Du Net: Les solutions de lutte contre la fraude publicitaire

07 Oct, 2016

Lutter contre des fraudeurs aux méthodes de plus en plus sophistiquées est devenu le coeur de métier de sociétés comme Adloox, Integral Ad Science ou encore WhiteOps.

C’est une pratique vieille comme le monde de la publicité en ligne mais le sujet a rarement été aussi discuté qu’au cours des derniers mois : la fraude publicitaire, bien que difficile à quantifier, a un impact certain sur un écosystème déjà victime de l’économie morose et de l’omniprésences des adblockers.

Le spécialiste américain de la mesure de la qualité média digitale, Integral Ad Science (IAS), estime à 6,1% le nombre d’impressions frauduleuses diffusées lors du premier semestre 2016, en France. Aux Etats-Unis, l’association des annonceurs (ANA) chiffre le préjudice à près de 7,2 milliards de dollars, soit 5% des dépenses du marché. Mais comme on ne peut mesurer ce que l’on ne détecte pas, l’ampleur du phénomène pourrait être beaucoup plus importante. Pour la World Federation of Advetisers (WFA), le coût de la fraude au clic sera de près de 50 milliards de dollars d’ici 2025. Le mobile n’est pas épargné. Le spécialiste du programmatique mobile, S4M, estimait qu’étaient frauduleux 23% des clics qu’il a étudiés entre janvier et juin 2016 sur 87 campagnes dans le monde.

« La fraude aux impressions est la deuxième activité cybercriminelle dans le monde derrière le trafic de drogue », assure le patron d’Integral Ad Science (IAS) en France Yann Le Roux. Il décrit « une véritable mafia et des acteurs d’autant plus zélés que le risque pénal est limité, une sanction allant rarement au-delà de la saisie des ordinateurs ».

En savoir plus ici

Contact presse

Vous êtes journaliste et cherchez des informations complémentaires? Contactez :