Retour
Partager sur
Articles

France | Les Echos : Publicité digitale, les annonceurs se mobilisent

19 Sep, 2017

L’étude d’Integral Ad Science révèle une hausse de 47% des risques pour les publicités digitales d’être vues dans un contexte inapproprié. De quoi alerter les annonceurs.

Du bon… et du moins bon. Des résultats satisfaisants en termes de visibilité pour les publicités vidéo; dont près des trois quart (73,7 %) ont réellement été vues au premier semestre 2017 (soit plus de deux secondes sur au moins 50 % de leur surface)…

Mais un risque accru de l’ordre de 47% pour le display (et donc pour les vidéos qui y sont intégrées) d’être visionné dans un contexte inapproprié pour la marque (brand safety), c’est-à-dire aux côtés d’images violentes ou diffusant des discours haineux, négationnistes, homophobes ou pro-islamistes…Entre autres. Et un taux de 14,6 % d’impressions frauduleuses sur les six premiers mois de l’année sur les campagnes non optimisées par les solutions d’Integral Ad Science, contre 2,8 % au deuxième semestre 2016.

C’est le bilan très contrasté auquel est parvenue la société Integral Ad Science (IAS) France, spécialisée dans la mesure, l’analyse et l’optimisation de la qualité média digitale, au terme de l’élaboration de son traditionnel baromètre publié pour le premier semestre 2017. Pour la première fois, l’IAS avait décidé de se pencher sur un champ inexploré jusqu’ici : les vidéos digitales diffusées sur ordinateur.

Lire l’intégralité de l’article sur Les Echos

Contact presse

Vous êtes journaliste et cherchez des informations complémentaires? Contactez :