Retour
Partager sur
Communiqués de presse

GroupM revalorise 15% du budget mondial d’un annonceur majeur avec les solutions programmatiques d’IAS

10 Juil, 2019

 

  • Un gain de visibilité de près de 10 points en achats programmatiques
  • Des risques fraude et brand safety proches de zéro
  • Une optimisation de 15% du volume d’impressions programmatiques 

GroupM France a mis en place une stratégie programmatique ambitieuse pour un de ses annonceurs internationaux qui permet non seulement d’éviter les espaces publicitaires sans valeur ou risqués pour l’image de la marque (non visibles, frauduleux ou non brand-safe) mais aussi de réallouer jusqu’à 15% de son volume d’impressions à des impressions de qualité.

Les achats programmatiques peuvent être davantage exposés aux risques de fraude et de brand safety ainsi qu’à des espaces moins visibles. C’est pourquoi GroupM France a déployé, pour un annonceur international majeur, une stratégie programmatique de grande ampleur en optimisant systématiquement l’ensemble de ses achats (display et vidéo sur desktop et mobile) dans plus de 20 pays avec les solutions programmatiques IAS, afin de protéger la marque et d’améliorer la visibilité de ses campagnes.

Un gain de visibilité de près de 10 points en achats programmatiques

L’utilisation des segments pré-bid de visibilité permet de cibler, avant enchère, les espaces ayant au minimum le taux de visibilité souhaité. Ainsi, près de 70% (68,8%) des publicités display sur desktop de l’annonceur ont été visibles en septembre 2018 (au moins 1 seconde sur 50% de la surface selon le standard IAB) soit un gain de 10 points par rapport à janvier 2018. Ce travail d’optimisation place également cette marque au-dessus de la moyenne mondiale du 1er semestre 2018 avec 67% de publicités visibles en programmatique contre 61,6% en moyenne selon le baromètre IAS. Certains pays comme l’Espagne ou l’Italie dépassent même les moyennes marché de plus de 10 points.

Des risques fraude et brand safety proches de zéro

La protection de l’image de marque a également été assurée dans ces 20 pays via une optimisation continue du cadre d’achat. Ainsi, 99,8% des impressions ont été délivrées dans des environnements Brand Safe (c’est à dire dans des contextes représentant des risques faibles à modérés).

De plus le risque de fraude a été réduit à 0,56% des impressions en display sur desktop grâce aux segments anti-fraude d’IAS. Rappelons que le taux d’impressions frauduleuses peut toucher jusqu’à 14,7% des impressions publicitaires dans le monde selon le baromètre IAS du 1er semestre 2018.

Une optimisation de 15% du volume d’impressions programmatiques

En évitant les espaces publicitaires sans valeur ou risqués pour la marque – non visibles, frauduleux ou non brand-safe – GroupM France a ainsi pu réallouer, pour cet annonceur, 15% de son volume d’impressions à des impressions de qualité.  Cette estimation a été faite sur la base du coût moyen des impressions (CPM) et de la part moyenne des impressions sans valeur (non visibles, frauduleuses ou risquées), déduction faite des coûts associés à l’utilisation des solutions IAS. Cette stratégie programmatique permet ainsi non seulement de protéger la marque et son image, mais aussi d’augmenter l’efficacité des campagnes avec une meilleure visibilité et de réaliser des économies.

Regardez ci-dessous la vidéo du Case Study :

Contact presse

Vous êtes journaliste et cherchez des informations complémentaires? Contactez :